Réaliser une élection sans candidat

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Il existe une pratique de plus en plus populaire pour élire une personne comme un représentant de communauté, un coach master ou autre : une élection sans candidat.

Elle n’est pas difficile à mettre en place mais il faut juste connaitre les étapes de celle-ci pour être capable de bien la faciliter.

Définir l’élection

La première chose à faire lors de ce type d’élection est de définir :

  • la fonction de la personne à élire
  • les critères pour remplir cette fonction
  • le contenu du mandat comme la durée de celui-ci, la rémunération, le temps qui peut être alloué à cette tâche.

Le plus important sera de mettre ces 3 points en évidence sur un board par exemple ; une écriture lisible sera recommandée. C’est le facilitateur de cette élection qui mettra et expliquera ces 3 points. En général ceci a été travaillé en amont par un groupe de travail autour d’un éventuel leader.

Quand tous ces éléments sont clairs pour l’ensemble de la salle, alors la phase de vote peut se mettre en place.

Phases du vote

A présent chaque personne va prendre un papier minutieusement préparé en amont par le facilitateur afin de noter « moi X, je vote pour Y » ; la personne pourra voter pour lui ou pour une autre personne. (dans certains cas, les facilitateur refuse le vote pour soi même).

L’élection sans candidat n’est pas un vote anonyme donc il est totalement inutile de plier ou de mettre le vote dans une enveloppe. Les noms des votants seront énoncés à la suite de façon transparente.

Phase de dépouillement

Quand les votes sont terminés, le facilitateur va annoncer chaque vote « moi X, je vote pour Y » tout en notant le résultat au fur et à mesure au tableau. A chaque vote, il demandera au votant concerné d’expliquer son choix : « pourquoi as-tu voté pour lui ? ».

Phase de reflexion

Le facilitateur va alors proposer aux personnes du groupe si certains désirent reporter leur voix pour un autre candidat. Le report n’est évidement pas obligatoire.

On demandera seulement aux personnes qui ont réajusté leur voix d’expliquer ce nouveau choix.

Phase de proposition

On demandera aux votants si ils proposent l’un des candidats nominés d’au moins un vote et d’expliquer le pourquoi de cette proposition. L’explication devra être liée au fait que la personne répond parfaitement au rôle qu’on lui propose avec cette élection.

Phase d’objection

Le facilitateur demandera si des personnes ont des objections sur la personne qui a été proposée et notera le nombre d’objections à la personne proposée. L’objection doit être liée au fait que la personne ne pense pas que ce candidat soit apte à remplir totalement les fonctions qui lui seront allouées.

Chaque objection devra être expliquée concrètement par ceux qui les font.

Phase de bonification

Si les objections sont trop nombreuses, le facilitateur demandera au groupe de faire une deuxième proposition de candidat (souvent logiquement celui qui a le plus de vote).

Si les objections sont peu nombreuses, le facilitateur proposera de discuter des objections pour voir si elles peuvent être levées ou non. Quand toutes les objections ont été traitées, le facilitateur demandera à la personne nominée si elle désire ou non prendre le rôle.

Si la personne nominée accepte d’être élue alors il suffira de célébrer l’élection ; dans le cas inverse, il faudra repartir en phase de proposition en attendant un nouveau candidat.

Les risques

Dans ce type d’élection, il peut être facile de mettre en place une stratégie d’élection en petit groupe (pour tenter un hold-up) ; surtout quand on connait le déroulement complet de ce type d’élection. Cependant l’enchainement des différentes phases permet quand même de ne pas trop faciliter la tâche à ceux qui désirent réaliser un putch.

Pour avoir déjà vécu l’élection sans candidat, l’exercice est intéressant et original ; maintenant, il faut vraiment que toutes les phases soient bien expliquées et comprises pour éviter les tentatives d’influence dans le candidat à élire.

Conclusion

N’hésitez pas à utiliser cette pratique pour faire une élection de candidat  pour élire un représentant de communauté ou un coach master.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.